X
Fédération des Anciens Maires
et Adjoints de France

FAMAF
Régus - Immeuble Danica B
21 Avenue Georges Pompidou
69486 Lyon Cedex 03
04 72 91 31 01

Bernard LOBIETTI

Bernard LOBIETTI

Docteur vétérinaire
Président de la fédération FAMAF et de l'ADAMA 01
Premier Adjoint honoraire de Dagneux
Ancien Président de la Communauté de Communes du Canton de Montluel

« Lorsque de tels assassinats existent, les gens perdent leur liberté »
Confucius

Dessin enfant CM2
Le dessin d'un enfant de CM2
Alors que notre pays doit affronter une deuxième vague meurtrière de la pandémie due au Sars-CoV 2 (la COVID 19) venu des confins de la Chine, le vendredi 16 octobre 2020 nous découvrions, en état de sidération, l’infâme assassinat de Samuel PATY alors qu’il sortait de son collège où il enseignait l’histoire, le civisme et la géographie.

Notre Fédération a pour fondement le respect strict de la neutralité politique, philosophique et religieuse. Cependant devant un tel acte nous ne pouvons pas nous taire. A travers les Conseils d’Emulation Civique (CEC) de nos associations départementales, bon nombre de nos membres interviennent dans les établissements scolaires pour apporter nos témoignages sur les symboles de la République, la vie des élus dans nos communes et bien d’autres thèmes, mais aussi dans les cérémonies d’accueil dans la citoyenneté. Nous essayons modestement d’aider les professeurs des écoles, collèges et lycées afin d’éveiller la conscience civique d’enfants qui deviendront des citoyens adultes respectueux des fondements de notre République dont la devise « Liberté, Egalité Fraternité » éclaire tous les frontons des bâtiments publics et notamment les écoles, les collèges et les lycées.

Aussi la Fédération des Anciens Maires et Adjoints de France réaffirme haut et fort son soutien indéfectible à tous les professeurs du territoire national et à la liberté d’expression sous toutes ses formes, car c’est elle qui façonne des êtres capables de vivre dans une société démocratique.
Lorsque l’on assassine sauvagement un Professeur au non d’une idéologie, c’est comme si on assassinait la France et que l’on portait une trace indélébile sur les trois couleurs de notre drapeau.
Notre volonté c’est que Samuel PATY ne soit pas mort pour rien et qu’un éveil salutaire des consciences permette de nouveau que nos écoles soient des lieux de Lumières et de Savoir comme l’autre soir lors de l’hommage national à la Sorbonne.

Bernard LOBIETTI

Dépôt de la marque "MARIANNES DU CIVISME"

Mariannes du Civisme
INPI
Dépôt en France à l’Institut National de la Propriété Industrielle de la marque MARIANNES DU CIVISME au nom de la FAMAF du 5 mars 2018 sous le numéro 18/4434151 en classe 16,41.


Que représente ce dépôt ? :

  • Mariannes du Civisme est la propriété exclusive de la Fédération.
  • Pour une durée de 10 ans à compter du 5 mars 2018.
  • Un organisme veillera pour le compte de la FAMAF sur cette marque déposée pendant cette période.
©FAMAF 2020 - mentions légales                               Conception, réalisation, hébergement : ADVI SARL